Partagez | .
 

 À l'ombre d'une jolie boutique [feat Abigail]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nellianna A. Rosenberg

avatar

Messages : 645
Cash : 3233
Age du personnage : 22
Emploi/loisirs : Glacière
Statut : Libre comme l'air
Localisation : Heavenly
Date d'inscription : 18/07/2014

MessageSujet: À l'ombre d'une jolie boutique [feat Abigail]   Sam 6 Sep - 11:59


 ❝À l'ombre d'une jolie boutique❞
feat. Abigail Stanley.


La période estivale arrivait presque à sa fin. Le mois de Septembre voyait encore arriver de nombreux touristes mais beaucoup moins que les mois précédents. Les caisses du Sweet Ice Cream étaient pleines et comme chaque année, Nellianna s'offrait un beau cadeau pour récompenser son travail acharné de l'été. Cette fois-ci, elle avait envie d'un beau bijou. Ce n'était pas pour tout de suite mais elle avait bien le droit de commencer à faire quelques repérages. C'est donc d'excellente humeur qu'elle se rendit sur la partie touristique d'Isla Novela où se trouvait les boutiques de luxe. Des étoiles plein les yeux, elle passa devant des boutiques Hermès, Louis Vuitton, Chanel ou encore Dior. Chacun y étalait ses articles qui faisait rêver bon nombre de représentantes de la gente féminine. La jeune femme finit par se retrouver devant une bijouterie où une petite paire de boucles d'oreilles en or blanc lui faisait de l'oeil. Évidemment, il n'y avait pas le prix et elle allait devoir se renseigner auprès d'un vendeur.

Nellianna préféra s'attarder un peu devant la vitrine au cas où elle repérerait quelque chose qui lui plairait mieux. Mais non, c'était bien les boucles d'oreille qui lui faisait le plus envie. Elle se décida donc à entrer dans la bijouterie où elle alla se renseigner près d'un vendeur. Celui-ci la regarda de haut en bas d'une façon qui lui déplut fortement avant de lui répondre. En entendant le prix, Nellianna faillit en tomber par terre.

Elle avait beau avoir fait des économies, elle ne pourrait jamais se les offrir. La jeune femme se demandait même s'ils n'avaient pas caché des diamants à l'intérieur pour en réclamer une telle somme. En plus, ce vendeur qui la regardait de haut commençait vraiment à l'agacer. Elle préféra s'éclipser avant de faire un scandale. Elle ferait peut-être mieux de s'offrir une nouvelle télé, c'était plus dans ses moyens et elle était sûre de s'en servir. Mais elle s'était déjà acheté un écran plat l'année dernière, ce serait du gâchis. Et bien cette année, elle ne s'offrirait rien.

De toute façon, Nellianna possédait déjà tout ce dont elle avait besoin. Mais elle pouvait continuer à regarder les vitrines en rêvant de ce qu'elle ferait si elle avait un compte en banque illimité. Nul doute qu'elle aurait déjà tout dévalisé. Elle continua de se promener de boutique en boutique jusqu'à ce qu'elle croise une jeune femme à qui elle n'accorda pas plus d'attention que ça au premier abord. Mais elle lui disait vaguement quelque chose, elle ressemblait à quelqu'un qu'elle avait connu quelque part sans parvenir à se souvenir où.

D'un coup, la lumière se fit dans l'esprit de Nellianna qui se retourna pour mieux observer la jeune femme. Oui, elle avait vraiment les mêmes airs que cette fille qu'elle avait connu au lycée. C'en était presque amusant. Nellianna fit demi-tour et se rapprocha de l'inconnue. Elle avait perdu de vue cette fille avec qui elle avait été amie en abandonnant le lycée après sa première année pour devenir apprentie dans une glacerie. En y repensant, c'était vraiment dommage mais la distance entre l'Angleterre et la Norvège y avait été pour beaucoup. Voilà que Nellianna devenait nostalgique, ça n'allait plus du tout. Et pour couronner le tout, plus elle se rapprochait de la jeune femme, plus elle avait l'impression qu'il ne s'agissait pas que d'une simple ressemblance.

Nellianna finit par se planter juste devant la jeune femme sans aucune gêne et là, tous ses doutes furent levés. Ce n'était pas possible, qu'est-ce qu'elle pouvait bien faire ici ?


- J'y crois pas, Abigail Stanley. C'est bien toi ?
@Eques sur Never-Utopia


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail Stanley

avatar

Messages : 461
Cash : 1057
Age du personnage : 22
Emploi/loisirs : Être en vacance!
Statut : Célibataire
Localisation : Isla Novela
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: À l'ombre d'une jolie boutique [feat Abigail]   Sam 6 Sep - 16:10

Ce matin, Abigail c'était lever complètement nostalgique, elle avait le mal du pays... Elle s'ennuyait ferme de l'Angleterre, de Nora, des Études, mais encore plus de ces parents. C'était tout de même ridicule qu'elle pense encore à ces gens qui l'avait foutu dehors de chez eux. Elle ne leur avait plus donné aucune nouvelle et ça l'enchantait particulièrement. C'était probablement qu'une phase pour les oubliées... Elle voulu appeler Aure questions de ce changer les idées, mais ils devait être très tôt là bas à Londres et elle était probablement soit à une fête, dans le lit d'un gars ou avec un homme dans son propre lit. Abigail ne ce serait jamais permis de la déranger, Aure devait  appeler pour lui dire la dates de son  arriver bientôt, du moins Abigail l'espérait... 

Comme à son habitude, elle parti courir pour se changer les idées, l'anglaise commençait à se dire qu'elle  faisait maintenant  de l’exercice que pour pensée à autre chose. En arrivant ici elle avait complètement cesser son volley-bal de plage et cet activité commençais particulièrement à lui manquer. Quand elle eu finalement terminer sa séance de sport, elle rentra dans sa chambre d’hôtel question de prendre une bonne douche chaude. 

Quand vint le moment ou elle dût choisir qu'elle savon elle utiliserais, elle devint encore plus nostalgique, le bouteille de lait de rose la regardait de moquant d'elle, l'anglaise pensa aussitôt à Brayden, mais aussi à Johnny...  Elle se recroquevilla dans le fond de la baignoire et se mit à pleurer, intensivement... Les deux gars qu'elle avait aimer l'avait juste foutu là, l'avait abandonner. Elle resta comme ça au moins une bonne demi heure à juste s'insulter et se morfondre sur sort. Elle se griffait et criait presque, elle pleurait intensivement depuis un moment déjà. Elle finit finalement par se reprendre, elle regardait le vide perdu dans ces pensée, elle empoigna la bouteille de savon pour le corps à la poire et machinalement, elle se lava, elle fit le reste tel un robots trop concentrer à se détester... 

Elle passa un autre long moment devant la glace, à se regarder ce demandant ce qu'elle avait de si horrible pour avoir été ainsi rejeter... Elle se rappela alors ce que lui disait Nora pour lui changer les idées "Gail! Mais voyons, va t'acheter une paire de soulier! Et arrête de pleurer!". Elle décida alors que sortir ne lui ferait que du biens, elle enfila alors une robe d'été simple, elle était blanche couverte de fleur de différente teinte, elle enfila une paire de scandale à talon et une sacoche brune. La jeune femme rehaussa sa tenus avec quelque bijoux argent. Elle se maquilla simplement et laissa c'est cheveux lousse. 

Quand elle approcha de l'endroit ou elle magasinait généralement, elle se dit qu'elle aurait plus besoins d'une paire de soulier beaucoup plus luxueuse pour tout oublier. Elle se dirigea alors vers les boutiques de luxe, là elle était sure de trouver quelque chose qui lui plaisait. Elle était toujours en repérage quand une fille qui semblait avoir son âge l'aborda;

« J'y crois pas, Abigail Stanley. C'est bien toi? »

Son visage lui donnait vaguement l'image de quelqu'un, mais elle n'arrivait pas à mettre le doigt sur qui. C'est cheveux, son sourire et c'est yeux lui était très familier... C'était qui bon sens! Une idée germa dans son esprit! Étais ce là demoiselle qu'elle avait rencontrer dans une boite dernièrement? Elle avait la même chevelure,  mais son regard semblait différent... Elle était en soirée quand elle l'avait rencontrer et elle avait consommer quelque verre peut-être que ces idées avait tous simplement faussé la donne... Elle lui dit alors;
« Oui, c'est bien moi. Hum... et moi je crois que t'es Brooke. Non? On c'est pas déjà rencontrer dans une soirée? C'est sa?  » Plus elle en parlais et plus elle avait l'impression de se tromper, ce n'était probablement pas Brooke... 

C'est ensuite qu'elle replaça la jeune blonde! Elle ressemblait étrangement à la jeune fille qui avait étudier avec elle en Angleterre, mais Nell était parti pour la Norvège pas pour ici. À moins qu'elle soit en vacances comme elle ou son ancienne amie avait seulement changer c'est plan. Les deux options était envisageable, mais il y avait toujours un doute dan l'esprit d'Abigail... Leur relations s'était estomper avec le temps, chose vraiment dommage car elle avait s'entendait si bien! Elle se remémora quelque souvenir avec le sourire. Elle n'était pas tout à sure que ce soit réellement son ancienne copine. Elle s’essaya tout de même

« Je crois que je me trompes, mais tu serrais pas Nellianna? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nellianna A. Rosenberg

avatar

Messages : 645
Cash : 3233
Age du personnage : 22
Emploi/loisirs : Glacière
Statut : Libre comme l'air
Localisation : Heavenly
Date d'inscription : 18/07/2014

MessageSujet: Re: À l'ombre d'une jolie boutique [feat Abigail]   Dim 7 Sep - 14:04


 ❝À l'ombre d'une jolie boutique❞
feat. Abigail Stanley.


Les lèvres de Nellianna s'étirèrent en un sourire ravi en reconnaissant son amie. Elles en avaient du temps à rattraper toutes les deux. La jeune femme en face d'elle avait bien changé. Elle avait grandit et s'était encore embellie, mais elle avait toujours le même visage ravissant et souriant qu'elle lui avait connu. Nellianna se souvenait de la petite adolescente toujours première de la classe alors qu'elle même se traînait en bas de classement. Les études n'avaient jamais été son fort mais ça ne l'avait pas empêchée de réussir. Elle se souvenait aussi des hordes de garçons qu'elles avaient après elles. Abi était la fille toujours bien coiffée et habillée avec les meilleurs marques. Elle était intelligente et se comportait toujours de façon digne. Quant à Nellianna, elle avait ce côté attrayant qu'ont les filles d'origine étrangère. Son léger accent Norvégien lui donnait un certain charme auprès des britanniques. Sans compter qu'elles étaient toutes deux des filles magnifiques qui donnaient l'impression d'être inaccessibles. Nell était persuadée que ça n'avait pas changé pour son amie. Elle devait toujours étudier. Quoi, elle n'en savait rien, mais son sourire se transforma en une petite moue boudeuse quand la jeune femme lui sortit le premier prénom. Elle n'avait pas intérêt de l'avoir oubliée ou elle allait lui rappeler à sa manière qui était Nellianna Rosenberg. Et là, elle ne l'oublierait plus jamais. Heureusement pour elle, Abigail finit par la remettre. Nellianna ne l'avait pas croisée à Heavenly qui n'était pourtant pas si grande que ça. Cela signifiait qu'elle logeait sûrement dans un des hôtel touristiques d'Isla Novela et qu'elle était donc en vacances. La connaissant, elle avait dut choisir le meilleur en matière de qualité. Mais ça n'en restait pas moins une touriste. Nellianna lui dévoila son sourire moqueur qu'elle avait bien trop l'habitude d'utiliser

- Non mais franchement, bien sûr que je suis Nellianna ! Est-ce que j'ai une tête à m’appeler Brooke ? Alors qu'est-ce que tu deviens ? T'es en vacances ? Fais attention à pas te faire arnaquer, les touristes ça se repère tu sais.

La jeune femme aimait se moquer des touristes qui dépensaient des fortunes dans des trucs insignifiants. Mais elle n'en oubliait pas moins que c'était en grande partie eux qui lui permettaient de vivre. Elle savait pertinemment que ses glaces étaient affichées à un prix exagéré mais ils défilaient quand même toute la journée dans sa boutique. Et puis de toute façon, les glaces industrielles qu'on trouvait dans les supermarchés étaient à des années lumières de l'inquiéter question concurrence.

Alors autant en profiter. Et puis quand elle voyait les prix affichés dans les galeries qu'elle avait visitées cet après-midi, elle se disait que tout compte fait elle ne devait pas tant que ça profiter des touristes. Et puis bon, la Stanley n'était pas comme n'importe quelle touriste.

Si elle venait lui rendre visite au Sweet Ice Cream, elle serait invitée par la maison. Après tout, la boutique appartenait à Nellianna et elle pouvait se permettre d'inviter qui elle voulait. Être son propre patron avait de nombreux avantages. Et comme le disait souvent sa mère, elle n'aurait jamais supporté d'être commandée par quelqu'un.

@Eques sur Never-Utopia


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail Stanley

avatar

Messages : 461
Cash : 1057
Age du personnage : 22
Emploi/loisirs : Être en vacance!
Statut : Célibataire
Localisation : Isla Novela
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: À l'ombre d'une jolie boutique [feat Abigail]   Lun 8 Sep - 23:40

Abigail continua a regarder la jeune femme attendant une réponse de sa part, elle était maintenant sûre que s'était Nellianna. Elle avait bel et bien aperçus la petite moue boudeuse de son ancienne amie et elle espérait c'être bien repris. Elle savait pertinemment qu'elle l'aurait amerment regretter! Elle se souvenait de plusieurs épisodes de sa vie avec Nell où elle avait eu la chance de la voir à l'acte lors de pareil situation. Elle en restait marquer! Elle se remémora plusieurs souvenir comme ça avant qu'elle soit interrompu;

« Non mais franchement, bien sûr que je suis Nellianna ! Est-ce que j'ai une tête à m’appeler Brooke ? Alors qu'est-ce que tu deviens ? T'es en vacances ? Fais attention à pas te faire arnaquer, les touristes ça se repère tu sais.» 

Abigail avait appris à la dure à ne pas prendre personnel ce que lui disait Nellianna, à la longue on comprenait qu'elle aimait bien se moquer des gens, mais vis à vis Abigail c'était presque toujours juste pour la taquiner. Les première fois qu'elle avait user de ce sourire en ajoutant pareil propos, Abigail s'était offensé; elle l'avait vraiment pris personnel! Puis, elle avait compris qu'elle devrait se faire à l'idée si elle voulais continuer de traîner avec Nell. Néanmoins, elle failli presque oublier son comportement car elle commença un peu gêner;

 «Oh! Non, tu n'as pas une tête de Brooke je... je voulais pas t'offenser j'te jure! Je suis vraiment désoler! Je... hum. » Elle se sentait particulièrement honteuse d'avoir fait pareil sotise...

Elle regarda alors la Norvégienne avec un sourire en coins et un regard qui voulais dire qu'elle se sentait particulièrement stupide de s'être ainsi laissée prise au piège. Elle avait définitivement perdu le tours avec ce genre de plaisanterie. Elle ricana un peu avant d'ajouter;

«Ce que je deviens! C'est toute une question sa! elle se remets à rire Hum, pas grand chose en faite! Y'a pas tant de chose à dire, j'ai cesser les études, je ne suis plus avec Brayden et... hum... ouais je crois avoir fait le tour elle rit une fois de plus Oui! En effet, je suis en vacance. Est ce que j'ai la gueule d'une fille perdu? Est ce que j'ai l'air d'une fille qui veux seulement profiter du beau temps? Ais-je vraiment l'air d'une foutue touriste? elle tante de ne pas sourire et être sérieuse   Bien sur que j'ai l'air d'une vacancière! S'taffaire! Regarde moi le visage; sa parait beaucoup trop que je suis pas du coins elle rit à nouveau Et tu me prends pour qui? Personne ne peux m’arnaquer! C'est pas comme si j'avais acheter un muffin l'autre fois à douze dollar elle rit une autre fois, se rappelant que Nellianna était vraiment proche de ces sous Je peux au moins affirmer qu'il était délicieux! » 

Elle savait qu'elle pouvait faire confiance à Nell pour l'avoir bien côtoyé, elle avait réussie à parler de Brayden son ancien amour sans trop souffrir. Elle se rappelait l'avoir rencontrer pendant qu'elle côtoyait la jeune fille et elle préférait lui en parler maintenant de peur que la demoiselle l'interroge sur le sujet; la plaie était toujours sensible. Elle avait tenté de faire une plaisanterie ne se rappelant plus comment Nell appréciait son humour. Elle se rappela ensuite qu'elle devrait peut-être bien alimenter la conversation;

 «Et dis moi, est tu toi aussi une touriste prête à se faire arnaquer? Qu'est ce que j'ai manquer de ton histoire? » 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nellianna A. Rosenberg

avatar

Messages : 645
Cash : 3233
Age du personnage : 22
Emploi/loisirs : Glacière
Statut : Libre comme l'air
Localisation : Heavenly
Date d'inscription : 18/07/2014

MessageSujet: Re: À l'ombre d'une jolie boutique [feat Abigail]   Sam 13 Sep - 13:35


 ❝À l'ombre d'une jolie boutique❞
feat. Abigail Stanley.


Nellianna faillit tomber à la renverse quand la jeune femme commença à s'excuser. Ainsi, elle avait oublié son caractère taquin et moqueur. Pas grave, elle allait très vite s'y réhabituer, de toute façon elle n'avait pas le choix. La jeune glacière n'y prêta pas plus d'attention puisque son amie avait enchaîné avec les nouvelles tant attendues. Elle n'était plus avec Brayden ? Tant mieux, Nellianna ne l'avait jamais beaucoup aimé et Abigail méritait bien mieux que cet énergumène. Elle ne l'avait jamais montré par respect pour les sentiments que son amie lui portait mais elle n'avait jamais non plus tenté de faire ami-ami avec lui. Elle tolérait sa présence, ça s'arrêtait là. Et puis, belle comme était Abigail, elle n'aurait pas de mal à se retrouver quelqu'un. Parfois, Nellianna avait l'impression que son amie ne se rendait pas compte qu'elle faisait partie de celles qui étaient jalousées par bon nombre de femmes et de celles que les hommes rêvaient d'avoir à leur côté. Soit, elle allait se charger de lui faire ouvrir les yeux. L'île ne manquait pas de membres attirants de la gente masculine et puis il y avait plein d'endroits où sortir. La blonde allait lui faire oublier cet imbécile et lui faire retrouver le sourire. Ce Brayden allait se rendre compte à côté de qui il était passé.

- Et bien je vais te dire ma belle, tu peux te trouver bien mieux que lui et je vais te le prouver. T'es jeune, profite de la vie et fais lui regretter le temps où vous étiez ensembles.

La suite des nouvelles apportées par son amie étonna Nellianna. Ainsi, Abi avait arrêté ses études ? La Norvégienne gardait encore l'image de l'adolescente studieuse destinée à devenir médecin comme ses parents. Qu'avait-il bien pu se passer pour qu'elle change d'avis ? Quoi qu'il en soit, pour le moment elle était en vacances et les vacances n'étaient pas faites pour parler boulot ou études. Nellianna était plus que ravie de la retrouver et elle allait veiller personnellement à ce que son séjour soit des plus inoubliables. Les dernières remarques d'Abigail la firent sourire d'amusement. Elle n'avait pas changé sur certains points.

- Évidemment que t'as une tête de touristes. Douzes dollars pour un muffin ? T'es allée chez qui que je lui retire ses avantages au Sweet Ice Cream à celui-là. En fait, j'habite ici maintenant. J'ai réussis à ouvrir ma glacerie et ça se vend mieux là où il fait beau. La Norvège c'est plus rentable si tu vends des chocolats chauds.
@Eques sur Never-Utopia


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail Stanley

avatar

Messages : 461
Cash : 1057
Age du personnage : 22
Emploi/loisirs : Être en vacance!
Statut : Célibataire
Localisation : Isla Novela
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: À l'ombre d'une jolie boutique [feat Abigail]   Ven 26 Sep - 15:29

« Et bien je vais te dire ma belle, tu peux te trouver bien mieux que lui et je vais te le prouver. T'es jeune, profite de la vie et fais lui regretter le temps où vous étiez ensembles. »

Abigail eut un léger mouvement de recule, elle dégluti péniblement. Braydan... Elle ne pourrait malheureusement jamais trouver mieux que lui et ce n'était pas faute d'avoir essayer la seule personne qui avait réussi à lui faire oublier son ancien amant l'avait rejeter après une simple nuit... Encore une fois Abigail s'était emporter devant lui et l'avait probablement effrayer puisse qu'il avait prit la fuite, l'oubliant avec ces sentiments... Et puis, il serait bien dure de faire regretter à son ex le tant passer ensemble puisse qu'elle... Elle n'arrivait pas à le formuler même en penser regrettant amer-ment les choix qu'elle avait prit lors de la soirée où il l'avait laissé...

Elle savait qu'elle devrait le dire à Nell, qu'elle devrait lui raconter l'histoire au complet puisse qu'elle pourrait la comprendre. Après tout, du temps qu'elle se fréquentait régulièrement, la femme avait toujours été là pour elle et elle l'avait soutenu même après ces choix douteux. Elle se demandait même si elle l'avait connu dans sa période festive. Non sûrement pas, à cet époque elle ne connaissais pas Aure et ainsi elle était une demoiselle un peu coincer qui passait beaucoup trop de temps à réviser; un enfant modèle.

Elle tenta tout de même de répondre à Nell de manière assurer, cependant elle réussissa seulement à lui montrer qu'elle était désespéré et que ce sujet restait toujours sensible.

« On lui fera regretter! dit avec un sourire triste »

Elle tenta de le sortir de ses pensée appréciant le moment le plus qu'elle le pourrait. Elle ne devait pas gâcher sa vie à cause de sa, non? Elle sourit donc un peu plus naturellement et elle écouta les paroles de son ancienne amie.

« Évidemment que t'as une tête de touristes. Douzes dollars pour un muffin ? T'es allée chez qui que je lui retire ses avantages au Sweet Ice Cream à celui-là. En fait, j'habite ici maintenant. J'ai réussis à ouvrir ma glacerie et ça se vend mieux là où il fait beau. La Norvège c'est plus rentable si tu vends des chocolats chauds. »

Abigail éclata de rire sous les paroles de son amie, elle n'avait pas perdu son humour. L'anglaise avait toujours apprécier avec une fascination étrange la manière que son ancienne amie voyait les choses. En effet, elle était complètement contraire et sa ne pouvait que faire accentuer leur amitié. Elle aperçus donc qu'elle devrait lui répondre.

« Effectivement, ça doit nettement mieux se vendre ponctuer d'un rire amusée Faudrait que j'aille goûter à sa bientôt! Tu me donnera l'adresse question que je passes te voir et goûter voir si elle m'hérite vraiment le titre de glace parce qu'à mon souvenir les essaie culinaire qu'on avait tenter de faire ressemblait plutôt... à.... à un bouillis de je sais pas trop quoi encore une fois, Abigail éclatait de rire Te souviens tu des cupcake?Un second rire Oh wow! Que de souvenir et tu habite ici depuis quand? Ces beau chez toi? Racontes moi ce que j'ai manquer! On pourrait peut-être aller quelque part au lieu de rester figer debout ici? Je repasserai acheter ce que j'avais besoins plus tard.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nellianna A. Rosenberg

avatar

Messages : 645
Cash : 3233
Age du personnage : 22
Emploi/loisirs : Glacière
Statut : Libre comme l'air
Localisation : Heavenly
Date d'inscription : 18/07/2014

MessageSujet: Re: À l'ombre d'une jolie boutique [feat Abigail]   Lun 27 Oct - 12:57


 ❝À l'ombre d'une jolie boutique❞
feat. Abigail Stanley.


La mine triste d'Abigail n'était pas vraiment ce que la Norvégienne s'attendait à voir. Ainsi donc, c'était plus elle qui regrettait le temps où ils étaient ensembles. Nellianna ne permettrait pas ça. Il fallait que son amie ouvre enfin les yeux et se rende compte qu'il s'agissait plutôt d'un cadeau de la vie. Elle n'avait jamais comprit ce qu'elle avait put lui trouver, il n'était pas des plus intelligents et niveau humour ça ne volait pas très haut. Physiquement, la jeune femme se rappelait de lui comme quelqu'un de banal qui en plus de ça n'avait aucun style. Elle se souvenait encore de cette soirée où tout le monde était venu habillé sur son 31 et que lui s'était pointé avec un espèce de pull rayé Maya l'abeille. Si elle s'en rappelait bien, Abi était restée chez elle ce soir là et heureusement pour elle. S'afficher avec un abruti pareil, c'est pas vraiment ce qu'il y a de plus glorieux. Enfin bon, le moins que l'on puisse dire c'est qu'il s'était fait remarquer.

Abigail n'avait jamais été au courant de cette histoire, du moins pas à la connaissance de Nellianna. Et puis de toute façon, elle était presque sûre qu'Abi aurait réussit à lui trouver une excuse. Comme on le dit si bien, l'amour rend aveugle. Mais pour le moment, elle avait l'impression que son amie n'avait pas envie de parler de ça et il n'était pas question qu'elle installe une ambiance d'enterrement en insistant là dessus. Elle venait de retrouver une amie de longue date et rien ni personne ne pourrait l'empêcher de profiter du moment. Le sujet allait passer aux oubliettes et elles allaient se rabattre sur le temps perdu. D'ailleurs, Abi s'était mise à rire, ce qui signifiait qu'elle s'était sortit momentanément cet imbécile de la tête et elle n'allait pas lui rappeler. En plus elle osait se moquer de la jeune femme. C'était elle qui se moquait des autres en général, pas le contraire. Mais elle n'allait pas se vexer pour si peu et se contenta de froncer les sourcils dans un air offusqué. Elle secoua la tête en signe de dénégation avant de plonger son regard dans celui de son amie. Elle ne se laisserait pas faire.


- Hé, n'insultes pas mes talents s'il te plaît. Des cupcakes ça n'a rien à voir avec des glaces. Mes glaces sont des chefs d’œuvres qui ravissent les papilles de n'importe qui et en plus, elles sont réalisées par mes soins. Rien que ce dernier argument convaincrait le plus sceptique. C'est vrai quoi, t'as déjà vu une glacière aussi divine que moi ?

Et voilà, comme toujours Nell trouvait le moyen de se lancer des fleurs. Mais si ce n'était pas le cas, ce ne serait plus vraiment Nell. Mais il était vrai qu'en pâtisserie, elle était championne quand il s'agissait de faire des désastres. Rien que le souvenir de ces cupcakes la fit éclater de rire. En général elle évitait de se retrouver trop prêt d'un rouleau à pâtisserie. En réalité, ses talents se limitaient à aller acheter quelque chose à la pâtisserie d'Heavenly. C'était toujours délicieux et les prix étaient bien plus accessibles que celles implantées sur l'île touristique d'Isla Novela. Elles étaient prévues pour extorquer le plus d'argent possibles aux vacanciers et les résidents de l'île ne se faisaient plus avoir depuis des lustres. Du moins pour la plupart. La jeune femme en tout cas ne fréquentait pas ces établissements là.

Abi émit le souhait d'aller autre part et Nell ne pouvait qu'approuver. Elle commençait à avoir mal aux pieds à force de rester debout. Il était peut-être temps de montrer à la petite vacancière l'hospitalité des Heavenliens. La voiture de Nellianna était garée juste à l'entrée de la galerie marchande et puis vu les prix qu'ils affichaient ici, elle n'avait pas l'intention d'acheter quoi que ce soit.


- Comme tu veux on a le choix. On peut aller chez moi si tu veux, j'habite sur le bord de plage d'Heavenly. Ça fait 2 ans que je suis là et je dois admettre que venir ici ça a été la meilleure décision de toute ma vie. La première fois c'était en vacances comme toi. Mais tu verras, après t'auras plus envie de repartir.

Nellianna se souvenait de ses premiers pas sur l'île et surtout de quand elle était revenue pour y vivre. Elle avait été toute excitée en découvrant sa maison. Elle n'était pas bien grande mais elle suffisait grandement pour elle seule. En plus de ça, vivre au calme en bord de mer c'était un peu comme être au paradis. Mais ce qu'elle avait eu le plus envie de découvrir avait évidemment été sa glacerie.

Au début, les parfums n'étaient pas très variés mais elle avait agrandit sa gamme au fil du temps. Elle se souvenait aussi parfaitement de ses premiers clients et du stress des débuts. Maintenant les affaires étaient fructueuses et elle avait rencontré des gens supers. Surtout Lily, qui était devenue sa meilleure amie. Évidemment la neige, la Norvège et sa famille lui manquaient terriblement mais elle retournait les voir régulièrement.

@Eques sur Never-Utopia


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: À l'ombre d'une jolie boutique [feat Abigail]   

Revenir en haut Aller en bas
 

À l'ombre d'une jolie boutique [feat Abigail]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» LA BOUTIQUE MAGIQUE
» Boutique évènements
» La boutique de création de Musika {Ouvert}
» L'ombre furtive est là, mais vous ne la voyez pas...[En attente d'autres validations]
» myrtille , jolie petite caniche noire 2 ans ( thiernay 58)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Isla Novela :: 
Isla Novela
 :: Espace Haleakala :: Boutiques de Luxe
-